aller au contenu

Voyages en train : le casse-tête du dernier kilomètre enfin résolu ?

Combien d’entre nous n’ont-ils pas renoncé à utiliser le train pour effectuer un voyage tout simplement parce qu’ils ne disposaient d’aucun moyen de transport pour effectuer le ou les derniers kilomètres ? Dans un monde où la concurrence des nouveaux moyens de transports se fait chaque jour plus pressante, la SNCF innove autour de l’idée du « porte à porte ».

Nom de code : IDCAB SNCF. C’est aussi à cette adresse que vous trouverez sur le net les explications, le mode d’emploi et le formulaire de réservation en ligne pour bénéficier de ce tout nouveau service. L’idée, quant à elle, peut paraitre toute simple puisqu’il s’agit d’organiser son voyage de bout en bout (de porte à porte) en utilisant l’un des moyens de transports les plus souples qui soit : le taxi. Vous vous direz sans doute que trouver un taxi dans une gare… cela fait longtemps que ça existe ! Certes… Mais avec IDCAB, vous n’avez plus à attendre qu’un taxi se libère.(Quand il y en a…) Une fois votre dossier renseigné sur internet (vraiment très rapide à saisir) votre taxi et programmé. Dès qu’il arrive en gare, quelques minutes avant l’heure d’arrivée prévue pour votre train, le chauffeur vous envoie un SMS de confirmation avec les éléments qui vous permettront de le trouver facilement : type de voiture, immatriculation, lieu de stationnement. En option, vous pouvez même lui demander de vous attendre en tête de train à la gare !


Objectif : simplifier le rapport au transport.

Forcément, avec une telle offre, on est tenté de chercher le piège ! Et bien nous avons eu beau chercher… on ne l’a pas trouvé ! La preuve : le prix de la course s’entend « tout compris », il est fixé dès la réservation et payé par carte bancaire au moment de la réservation. Il n’y a donc pas de mauvaise surprise à attendre une fois que vous avez pris place dans le taxi. Autre atout important, contrairement à un taxi « normal » le taxi IDCAB ne facture pas son parcours d’approche, ce qui peut représenter une substantielle économie. Autre atout de la proposition, en cas de retard à l’arrivée du train, votre chauffeur est prévenu et vous attend.
Alors, dernier kilomètre une fois que vous êtes arrivé en Bretagne…bien sûr. IDCAB est d’ores et déjà opérationnel en gare de Rennes et de Nantes et s’étendra dès septembre prochain à Brest, Quimper, Vannes, Saint-Malo et Dinard.
Mais la satisfaction est tout aussi forte si vous vous rendez à Paris. On ne parle plus de dernier kilomètre, mais de liaison gare à gare. Un véritable plus si le métro vous stresse ou si vous êtes particulièrement chargé.

IDCAB est le premier exemple de la révolution qu’est en train d’accomplir la SNCF

Cela fait longtemps qu’on en parle mais nous entrons aujourd’hui dans la réalité de ce monde nouveau fait de souplesse et d’agilité. Ces nouveaux services sont évidemment imaginés pour un usage numérique et ont été taillés sur mesure pour les ordinateurs, les tablettes ou les smartphones. La seule contrainte se situe d’ailleurs à ce niveau : il est nécessaire de procéder à votre réservation au moins 2 heures à l’avance, ce qui n’est finalement pas énorme…
Mais d’autres applications nous arrivent ! Témoin l’application « SNCF » uniquement pour mobiles qui compte d’ores et déjà 5 millions et demi de téléchargements. Cette fois, c’est l’intégralité de votre mobilité que vous avez sous yeux : horaires, réponses à vos besoins de transports secondaires (train + vélo libre service ; train + transports collectifs ; train + VTC…) le tout incluant les couts, les temps de parcours et même un comparatif « voiture »…
Aucune notion « morale », l’important est désormais pour la SNCF d’apparaitre comme l’acteur incontournable de toutes les mobilités.