aller au contenu

Rennes Mabilais : répondre aux besoins de demain

Espace et vie a inauguré sa 8°résidence service senior

A l’horizon 2040, la population des 75 ans et plus aura plus que doublé pour atteindre les 10 millions d’individus. Des seniors à qui il faudra trouver des logements adaptés, sécurisés, capables de répondre aux besoins fondamentaux liés à l’âge, sans pour autant être médicalisés. C’est dans cet esprit que la résidence Rennes Mabilais a été créée et inaugurée vendredi dernier.

On pourra toujours estimer que construire des résidences pour les seniors est avant tout un investissement économique et qu’il ne s’agit là, après tout, que d’une opération commerciale. Ce ne sera d’ailleurs pas faux. Le groupe "Espace et Vie" créé en 2010 et désormais associé au promoteur Lamotte ne fait pas de philanthropie. En l’occurence, ils se sont bornés à observer les tendances et ont tenté d’y apporter des réponses adaptées. Car la réalité est bien celle-là : face au nombre croissant de seniors, les solutions de logement sont aujourd’hui très insuffisantes. Il faut donc non seulement construire rapidement de quoi abriter les vieux jours de milliers de personnes, mais le faire en proposant une approche plus respectueuse de résidents et offrant un maximum de services intégrés.
A titre de réflexion, le Pays de Rennes comptera 23% de seniors en 2040...

Entre métro et commerces, pour que l’âge ne rime pas avec isolement

En plein quartier Arsenal/Redon, se sont 80 appartements qui sont donc proposés, du T1 au T2 et pour des tarifs allant de 1249 € à 1594 € par mois. Le prix tient compte de la location proprement dite, mais également d’un bouquet de services intégrés, parmi lesquels on peut citer : la présence 24H sur 24H de personnel,( 13 salariés à ce jour et bientôt 18), une coordination médicale et une aide administrative afin de faciliter les prises de rendez-vous ou les démarches ; l’entretien du logement et bien entendu des animations quotidiennes au sein de la résidence.
A côté de ces services de base, les résidents peuvent en outre choisir d’utiliser "à la carte" plusieurs services complémentaires, au premier rang desquels, le restaurant, l’assistance dans les gestes du quotidien, la blanchisserie ou bien encore l’espace coiffure et beauté.

Mado, 85 ans
Mado, 85 ans.

Pour Mado, 85 ans et l’une des premières résidentes de la Mabilais, le choix s’est imposé tout naturellement. Après le décès de son mari, elle ne se voyait pas continuer à vivre seule dans son grand appartement et très vite, le poids de la solitude est devenu trop lourd à supporter. Ce sont alors ses enfants qui ont franchi le pas. Un petit changement de quartier, du Blosne à Arsenal, et à l’arrivée une installation qu’aujourd’hui encore elle ne regrette pas : "je n’ai plus ce sentiment d’être seule et comme j’ai la chance d’être en relative bonne santé, la présence d’autres résidents me permet d’avoir des conversations, de rester active, tout en me tranquillisant"

Un jardin en plein coeur de la résidence

L’autre attrait de cette grande maison, toujours en mouvement, c’est son jardin. Un espace boisé et aménagé en promenade qui donne à l’ensemble une impression de campagne alors que de l’autre côté, il suffit de pousser la porte pour aller faire ses courses à pied.
Ce sera sans doute l’enjeu des années à venir en termes de logements seniors. Trouver des solutions qui répondent aux besoins, mais qui dans le même temps ne renforcent pas l’isolement des aînés par rapport au reste de la société. Cela passera nécessairement par des opérations à proximité des centre-ville, mais posera une autre question, celle du coût ! Quel pourcentage de la population sera en mesure de consacrer près de 2000 € par mois pour assurer ses vieux jours ?
La question n’est pas anodine et la France à deux vitesses déjà à l’oeuvre dans la vie active pourrait trouver son pendant dans la vie des seniors. C’est cet équilibre entre les besoins des résidents, la localisation et la maîtrise des coûts que tente d’atteindre Espace et Vie. Une solution médiane qui sans être tout à fait abordable soit au moins "envisageable" pour les résidents et leurs familles.
Deux nouvelles résidences ouvriront leurs portes d’ici la fin de l’année, dont l’une près de Nantes et les projets ne manquent pas autour de ce concept fondateur : demeurer libre chez soi, près des autres.

contact : accueil.mabilais@espaceetvie.fr