aller au contenu

Dinan : comme une envie de Moyen-Âge

Il pleut ! Il fait froid ! Les chemins sont boueux à souhait ! Et si vous optiez pour une balade en ville ? Avant que les beaux jours ne ramènent leurs cohortes de touristes, profitez de la beauté précieuse de Dinan et faites-vous un petit flash-back entre XVe et XVIIe siècle.

Direction : la vieille ville. Débarrassez-vous vite de votre voiture et laissez vous aller au grès des ruelles. Vous pouvez bien entendu, si vous êtes prévoyant et organisé, faire une halte à l’Office du Tourisme installé rue du Château, mais si ce n’est pas le cas (ou si vous venez un dimanche…), faites confiance à l’instinct !

Maisons à pan de bois
Maisons à pan de bois.


Après une petite demi-heure passée le nez en l’air, vous constaterez bien vite que la vieille ville n’aura plus de secret pour vous. Vous trouverez alors un plaisir évident à vous égarer dans le dédale des rues, des cours et des escaliers.

Rue du Jerzual
Rue du Jerzual.

75 mètres au-dessus de la Rance

Le site qui domine le paysage du haut de ses 75 mètres, a été fondé au XI° siècle avec l’implantation d’un couvent de Bénédictins et bien vite, une amorce de ville s’est fixée sur la colline dominant la Rance. En témoigne la rue du Jerzual qui constituait alors la liaison entre la ville et son port.

Authentique
Authentique.

La ville s’étend et se développe jusqu’à la construction des remparts à la fin du 13° siècle, après le rachat de la moitié de la ville par Jean Le Roux, Duc de Bretagne. Aujourd’hui encore subsistent 2 600 mètres de chemin de ronde que vous pouvez parcourir.

Une partie des remparts
Une partie des remparts.

Sous les pavés... l’histoire

Le XV° siècle sera l’âge d’or de Dinan. De ce siècle datent les nombreuses maisons à colombage et à piliers, la Tour communale dite Tour de l’Horloge, ainsi que l’agrandissement de la Basilique Saint-Sauveur. Pour les amoureux d’histoire, sachez que le coeur de Bertrand Du Guesclin y est déposé. (Le célèbre chevalier était parvenu à tenir tête aux Anglais qui assiégeaient la ville)

Le bronze des gargouilles
Le bronze des gargouilles.
Basilique Saint Sauveur
Basilique Saint Sauveur.

Place des Cordeliers, rue de l’horloge, Place des merciers… le moyen-âge est partout. A vous de le débusquer et d’en retrouver les traces. Prévoyez tout de même 2 bonnes heures de balades ( et un peu plus si vous envisagez de faire honneur aux nombreux restaurants…)

Tags