aller au contenu

Car Fly : le covoiturage Breton qui pense à vos vacances

En lançant, en mars dernier le site de covoiturage Car Fly, ses inventeurs ont d’abord pensé à toutes les personnes qui renoncent à prendre l’avion parce qu’elles ne savent pas comment effectuer les tout premiers kilomètres, entre le domicile et l’aéroport. Avec Car Fly Vous n’aurez désormais plus aucune excuse pour ne pas prendre l’avion en toute tranquillité !

On a tous connu ça… une discussion informelle autre décollage et plateau repas : « … et vous venez d’où ? Morlaix ? Moi aussi… C’est dommage, on aurait pu prendre la même voiture ! » C’est à peu près comme cela que l’idée d’un covoiturage collant aux horaires de départ et d’arrivée des avions est née dans l’esprit d’Yves Paugam, que rien pourtant ne prédisposait au métier de logisticien. Plus de 25 ans dans la Marine Nationale, le reste dans l’agroalimentaire, Yves Paugam avait l’idée, il lui a suffit d’élargir le cercle des compétences en trouvant des associés plus orientés que lui sur le développement informatique. L’ intuition a aussitôt été validée par les chiffres car plus de la moitié des voyageurs se rendant dans un aéroport utilisent une voiture, qu’il s’agisse d’une voiture personne (qu’il va falloir garer le temps de son séjour) ou d’un taxi (qui va évidemment couter un peu cher…)

L équipe Car Fly
L équipe Car Fly.

Un fonctionnement particulièrement simple

Car Fly, ne fonctionne bien sûr que via internet autour d’un principe particulièrement simple : chaque destination, et cela dans le monde entier, possède un numéro unique. Le Brest-Tunis ne pourra en aucun cas être confondu avec le Rennes-Barcelone ! Il est donc tout à fait simple, dès qu’une personne signale qu’elle compte utiliser tel ou tel vol, de demander quels seraient les autres personnes intéressées par un covoiturage. Charge ensuite aux différents voyageurs de se mettre d’accord sur les modalités pratiques et les horaires. Pas de frais de dossier, pas de pourcentage reversé à la société ; Car Fly mise sur le nombre de personnes utilisant ses services pour faire grimper les tarifs des publicités proposées sur son site.
La chose est à ce point simple qu’on peut s’étonner que personne n’ait eu l’idée plus tôt ! Et pourtant, chaque année, ce sont plus d’un million de vacanciers qui décollent de l’aéroport de Brest, 170 millions en France (et plus de 4 milliards dans le monde…)

Car Fly, la formule idéale pour les voyageurs seniors

Les aéroports sont précisément les plus intéressés par cette nouvelle proposition car la gestion des parkings restent pour tous un véritable casse-tête. Une solution en co-voiturage, c’est en toute logique moins de voiture stationnées et donc moins de soucis de gestion ! Brest a d’ores et déjà accepté de jouer le jeu, Nantes et Rennes devraient être les prochains à promouvoir Car Fly.
Mais les autres grands pourvoyeurs de « covoiturés » seront très vite aussi les agences de voyages qui n’avaient jusqu’à présent, aucune solution à proposer à leurs clients. On ne s’étonnera pas qu’une partie significative des personnes ayant recours à Car Fly soit composée de retraités dans la mesure où ce sont aussi eux qui ont le plus souvent recours aux services des agences de voyage.
Enfin, une dernière catégorie de professionnels observe cette naissance avec grand intérêt ; ce sont les compagnies de taxis. Une première collaboration est d’ores et déjà à l’étude sur Brest, mais d’autres devraient très vite suivre, car suivant le principe du covoiturage, si le cout d’un taxi est un peu élevé, il l’est moins dès qu’on le divise en 4 !
Car Fly débute, mais avec l’arrivée des premiers départ de l’été, nul doute que la demande va elle aussi s’envoler, d’autant que si la société est bel et bien basée en Bretagne, elle peut proposer ses services partout où il y a un aéroport dans le monde. C’est tout le mal qu’on leur souhaite.

www.car-fly.com